Agents Of Mayhem

18 juillet 2017.

Volition, c’est Saints Row, Saints Row II, Saints Row The Third, et plus récemment Saints Row IV Et Gat Out Of Hell. Mais dernièrement, Volition, c’est aussi Saints Row V Agents Of Mayhem ! Test 4O3Quatre points positifs, et trois points négatifs sur le jeu ! 

Plus + tableau

  • Joli background – Sans être non plus trop original, le jeu n’en reste pas moins sympathique. On propose donc 12 héros, les agents de Mayhem, pour partir à la rescousse de la belle ville de Séoul (et comme je pars prochainement à Tokyo et l’an prochain à Séoul autant vous dire que c’est bien sympa !) qui est assiégé par des membres de LEGION. Votre but ? Les éliminer jusqu’au dernier ! Tous ces agents sont plus ou moins charismatiques, et hormis pour les trois premiers, ce sera à vous de les débloquer durant des missions précises qu’il vous faudra effectuer et où vous serez contraint d’incarner le dit-personnage. Une sorte de tuto/introduction à chaque gameplay plutôt bien pensé !
    Agents of Heroes Of Overwatch?
  • Movies of Mayhem – Les cinématiques style animé sont vraiment pleine de charme et je me demande même si le jeu n’aurait pas gagné à être dans un style 2D dessin animé comme celui-ci tellement il est joli ! Cela aurait pu être très original et ça aurait sûrement gagner à s’y essayer ! On vous joint une petite vidéo des intros de chacun des agents, c’est un peu long et vous pouvez cliquez à différents endroits de la vidéo sans vraiment regarder si vous ne voulez pas de spoil sur les personnages, mais cela permettra de voir les graphismes des cinématiques comme ça ! 😉 

  • Pleins de goodies, mais aussi de difficultés – A la façon d’un Diablo III, il vous sera possible de régler la difficulté selon une bonne dizaine de paliers (qui se débloquent au fur et à mesure, mais autant vous dire qu’on est restés dans le plus difficile disponible tout le long pour avoir un peu de challenge) et c’est plutôt sympa et permet une éventuelle rejouabilité pour ceux n’ayant pas eu le courage de se jeter dans la gueule du loup directement ! On débloque également de nombreux skins pour nos véhicules et nos agents. Du cosmétique qui aurait pu être présent dans un free-to-play, mais qui est bel et bien gratuit cette fois-ci ! Il parait même que Johnny GAT, le célèbre héros de Saints Row serait dans la partie ! De quoi s’y perdre !
  • La triplette gagnante – Tout le speech d’Agents Of Mayhem reposait sur un gameplay où l’on contrôlait un personnage à la fois. Lors de la preview à la Japan Expo, je m’étais dit que cela sentait le jeu où, un peu à la façon d’un Pokemon, on allait procurer de l’xp à un seul perso et se retrouver en monopersonnage pour jouer. Et bien finalement non ! Cet aspect du jeu a été plutôt bien travaillé et les ennemis étant suffisamment violent pour envoyer certains agents en retraite et switcher en fonction de la distance de chaque ennemi.. Notre ami Hardtrack avec son pompe sera préféré au corps à corps alors qu’on prendra plutôt Rama la sniper pour des tirs de longue distance, sans oublier Hollywood, le héros Chuck-Norris un peu débile qui sera là pour meubler et surtout terminer le travail !

Moins -

  • DRIVE – Alors je ne suis pas amateur des jeux de conduite du tout à la base et j’y joue assez peu (mes références se limitent à Rocket League et Mario Kart, c’est pour dire…) mais là on peut quand même voir que la conduite est plus qu’orienté arcade. On appuie sur le champignon on file tout droit, on écrase tout sur la route, on donne un gros coup de joystick à droite pour faire un 90° et tourner, c’est vraiment très anarchique !
    On gonfle les stats !
  • RPG Of Mayhem – On croirait presque à une composante RPG au début avec quelques compétences à augmenter, sauf qu’au final il n’en est presque rien. Vous remportez un point de compétences à répartir entre 4 compétences ayant 10 niveaux à chaque level up. Vous pouvez monter vos personnages au niveau 40… Une fois arrivé en haut, tout sera à fond et vous serez trop fort ! Il aurait été intéressant de pouvoir orienter son personnage vers une voie plus qu’une autre, à la façon d’un Borderlands.
  • Closed-World – Alors le monde se veut ouvert pour aller d’un lieu de mission à un autre, mais en fin de compte il ne s’agit pas réellement d’un monde ouvert, mais plutôt d’une succession de missions prédéfinies dans un environnement unique et déjà chargé. Clairement, il n’y a rien à faire en ville si vous n’effectuez pas une mission, alors foncez et faites vos missions ! La vraie rejouabilité se trouvera surement au niveau des succès pour nos amis chasseurs de trophées.
    Triplé, Quadruplé, PENTAKILL ! Vous avez éliminé l’équipe adverse !

 

 

Au final, Agents Of Mayhem est une très jolie production des studios Volition ! Pour ceux qui avaient aimé Saints Row, il ne fait aucun doute que vous aimerez également Agents Of Mayhem. S’inspirant fortement de l’univers et de l’ambiance Saints Row, mais en marquant tout de même ses différences, le jeu est un vrai défouloir d’action qui est ultra plaisant à jouer et qui profite tout de même d’une réalisation globale vraiment très sympa ! On ne peut que vous recommander ce nouveau Agents Of Mayhem !

 

PS : Cet article était le 1500ème du site ! Yeah !

2 pensées sur “Agents Of Mayhem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :