3 livres de FranckThilliez
Fleuve Editions

Bonjour/Bonsoir ! Je vous en ai déjà parlé, les livres de F.Thilliez me plaisent beaucoup. J’ai découvert cet auteur avec Puzzle (ici) puis j’ai enchaîné avec La chambre des morts et La mémoire fantôme (juste ). Et puis mon ami Jim est également un grand lecteur donc lors d’une partie de Donjons & Dragons je suis repartie avec 3 livres sous le bras dont je vais vous parler maintenant (dans l’ordre de lecture). 

Petite chose que j’apprécie particulièrement chez Franck Thilliez c’est son sens du détail et de la recherche. Dans chaque roman qu’il aborde le thème judiciaire, de l’escalade ou encore de la médecine c’est très bien documenté, précis. On sent que l’auteur a pris de le temps de faire des recherches afin que le lecteur comprenne les enjeux qui se trament et c’est plus qu’appréciable. 

 

L’anneau de Moebius

anneau moebius

Alors, Victor arrive sur Paris pour lancer sa carrière de flic. Pas de chance il arrive sur une affaire plus que sordide. Je ne vais pas donner trop de détails mais les âmes sensibles n’aimeront pas trop les descriptions de ces corps torturés. Disons que le cadavre d’une actrice porno est retrouvée dans une mise en scène étrange et que plus l’enquête avance, plus Victor découvre un milieu étrange et effrayant.
En parallèle il y a Stéphane. Il est accessoiriste dans le milieu du cinéma et fait beaucoup de prothèses pour les blessures ainsi que que les montres. Après des années de médicaments et d’alcool suite à différents événements tragiques, Stéphane commence à retrouver la paix dans une maison en campagne parisienne. C’était sans compter sur d’étranges rêves qui le mettent en scène et semblent lui annoncer le futur ? 

En dehors de l‘aspect glauque/noir du roman c’est très ingénieux. Les personnages, peu nombreux, sont bien creusés on les accompagnent d’un bout à l’autre de l’histoire. Beaucoup de suspens, de retournements de situation. On ne sait pas où on va ni comment cela va se finir. Il y a un côté Memento que j’aime beaucoup ! 

 

Fractures

fractures

On va parler psychologie ! Alice est une jeune femme qui a été surprotégée par son père étant jeune elle a même arrêter d’aller à l’école pour étudier à la maison sous la contrainte de son paternel. Elle décide de se lancer dans une thérapie, seulement ce n’est pas aussi simple qu’il y parait. 
Parallèlement un homme est retrouvé sous un arrêt de bus nu. il ne parle pas et ne bouge pas. Mais que lui ai-t-il arrivé ?  

 Placé sous l’angle de la psychologie et du médical, l’auteur nous entraîne dans une réalité sombre et méconnue (sans trop vouloir en dire). Là encore on a un panel de personnages au nombre réduit ce qui permets une plus grande place à l’aspect psychologique. Chaque personne se dévoile tout au long du livre et parfois de façon étonnante. C’est peut-être celui que j’ai le moins aimé de ces trois livres, le dénouement étant plus simple une fois que le gros de l’intrigue est révélé ; ça n’en reste pas moins un bon thriller. 

 

Vertiges

Vertige

 Accrochez-vous. Si vous aimez les huis clos avec une bonne dose de stress dans des conditions plus que difficiles vous allez adorer. Si vous faites des cauchemars la nuit passez votre chemin. Sans tout vous révélez : 3 homme se retrouvent dans un glacier, deux ont une chaîne a leur poignet et l’autre un casque sur la tête qui explose si il s’éloigne de plus de 50m de ses camarades. La survie peut commencer. 

J’ai rarement été aussi tendu en lisant un livre. A quasiment chaque fin de chapitre un rebondissement apparaissait tous les plus surprenants les uns que les autres (se retenir de crier dans le métro ce n’est pas facile croyez-moi). C’est très bien pensé, très réaliste le huis clos fait rapidement évoluer les personnages qui se révèlent. Il n’y a pas de place pour les bons sentiments ou la tendresse. Cependant ce n’e’st pas aussi violent que l’on peut le croire il n’y a rien de barbare dans leurs agissement, il s’agit de survie en limitant les dégâts. 
La fin m’a laissé sans voix j’étais dans le métro, et ça ne m’arrive pas souvent ! 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :