A Tropical Fish yearns for snow, Makoto Hagino


A Tropical Fish yearns for snow, de Makoto Hagino est une sortie estivale de Taifu. Éditeur spécialisé en yaoi, yuri et hentai, Taifu semble toutefois apprécier de lancer des titres plus ou moins atypiques. DansA Tropical Fish yearns for snow, la romance se dessine en toile de fond, mais ce manga tranche-de-vie se concentre en premier lieu sur les deux lycéennes.

Quand Konatsu Amano, jeune tokyoïte introvertie, doit déménager dans une petite ville balnéaire, ses angoisses la rattrapent. C’est au club d’aquariophilie du lycée qu’elle fait la rencontre de son unique membre, Koyuki Honami. En apparence solitaire et sans défauts, Koyuki peine en réalité à gérer seule l’aquarium du lycée. Réunies dans une solitude dont elles se sauvent l’une l’autre, Koyuki et Konatsu se rapprochent au fil des mois d’une vie scolaire qui devra bien se terminer un jour.

Yuri or not yuri ?

C’est une question que j’ai vu passer sur les réseaux, mais de mon point de vue… ça n’a pas vraiment d’importance. Je n’aime pas m’enfermer dans des genres, mais je comprends que certaines personnes aiment s’y référer !

On nous présente Konatsu et Koyuki, leur amitié, leurs doutes. Comme beaucoup de tranche-de-vie situé au collège et lycée – période charnière où on apprend à se connaître soi-même – A Tropical Fish yearns for snow nous dépeint deux jeunes femmes et leur évolution… Mais aussi leur amitié, la difficulté de s’exprimer ou encore leur manque de confiance en soi. Et aussi, certes, le doute qui semble s’installer dans leurs sentiments amoureux.

Le récit est doux, et le trait de Makoto Hagino l’est d’ailleurs tout autant ! Le 2e tome est prévu à la fin du mois, comptez-sur moi pour continuer la lecture !

Pour plus de chroniques mangas, rendez-vous par ici !

Quitter la version mobile