wtc

Aujourd’hui, What The Covers revient en grande forme : de tous les styles musicaux, et plus encore ! Il faut dire que ce titre a été repris et parodié tellement de fois qu’il fut plutôt simple de vous concocter un joli petit menu des meilleures reprises de Wrecking Ball de Miley Cyrus ! (ex Hannah Montana, pour ceux qui se sont arrêtés à l’ère Disney Channel)

Ce titre, sorti en septembre 2013 fit éclater la jeune Miley Cyrus sous un nouveau jour. Bye bye la gentille Hannah Montana, et bonjour à la nouvelle Cyrus : provocante comme jamais, rock’n’roll, underground, cheveux courts, la jeune femme se change de la tête au pied ! On comprend là qu’elle veut vite s’éloigner de son image de jeune adolescente idolâtrée des 10-14 ans. De ce point de vue-là, c’était plutôt réussi. Après, est-ce que la jeune chanteuse a fait les bons choix et montre le bon exemple à toutes ses ex-fans ? Pas sûr. Mais ceci est un tout autre débat sur lequel nous ne nous avancerons pas plus ! Voici tout de suite la version originale de la chanson.

#1 Version Pop acidulée : London Grammar

Vous connaissez très probablement London Grammar pour des titres comme Strong ou bien même Wasting my Young Years. Ce jeune trio anglais, mené par Hannah Reid au chant, s’est prêté au Live Lounge de la BBC dans leur pays natal. Le concept du Live Lounge ici était de reprendre une chanson d’un autre artiste en studio, et en direct à l’antenne. C’est donc en toute logique que Wrecking Ball avait été choisie, la voix de Reid collant plutôt bien au titre qu’elle retranscrit de façon plus mélancolique que l’originale.

#2 Version Punk Goes Pop : August Burns Red

Je vous en ai parlé ici, et je vous avais promis de revenir dessus dans les WTC tant le nombre de titres couvert par cette compilation est large et varié. C’est chose faite ! Ici, c’est le groupe metalcore August Burns Red qui s’y colle, et on peut dire qu’ils y mettent du cœur ! Le groupe n’a jamais été connu pour être des plus calmes, et ils vont nous le confirmer dans cette version plus qu’énergique de Wrecking Ball ! Un des titres les plus sympathiques de l’album Punk Goes Pop 6, le chant clair est présent malgré le scream très bourrin. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser d’ailleurs, et à ce que d’autres reprises metal ont faites, le scream a lieu pendant les couplets, et c’est le refrain qui est chanté clair. Etonnant, mais original, et surtout d’une efficacité incroyable !

#3 Version Jazz : FLR

Une version un peu plus particulière puisqu’une ligne instrumentale supplémentaire est parfois ajoutée. J’avais envie de partager cette reprise car on entend trop peu de nouveaux groupes faire du jazz, qui reste tout de même un des fondements de la musique moderne, à l’origine de beaucoup de choses que l’on entend aujourd’hui, et c’est vraiment dommage que ce style ne soit pas toujours en vogue auprès du public jeune, alors qu’il a encore beaucoup à montrer.

#4 Version Post Hardcore

Un peu dans la veine de la #2, mais bon, sachant que j’écoute plutôt du rock/metal ça reste cohérent ! Le groupe post-hardcore Annisokay nous présente sa version aussi. Un peu plus soft que la version d’August Burns Red (quoique…). L’originalité vient du mélange entre chant clair et scream : les couplets sont chantés en clair ou en scream, tandis que les refrains sont chantés à la fois en clair et en scream. Les voix des chanteurs s’accordent plutôt bien, et donne une version bien plus légère que la #2.

#5 Version WTFLOL : Steve Kardynal

Vous connaissez peut être cet humoriste et youtuber américain ? Steve Kardynal est le prodige d’un site pas toujours bien fréquenté : Chatroulette. Le principe ? Vous lancez votre micro et webcam, et le site vous met en face à face avec une webcam d’un autre utilisateur, aléatoirement. A partir de là, vous pouvez choisir de rester à parler avec la personne ou bien changer de partenaire. Ce site est cependant assez souvent mal fréquenté et rempli d’hommes en manque de besoins premiers qui cherchent de jeunes demoiselles. Steve veut casser ce cliché et présente le site sous un autre jour. A l’aide de plusieurs reprises le mettant en scène sur le site, il fait rire (ou pas comme vous allez pouvoir le constater) la plupart des personnes tombant face à ce phénomène. Tout du long, celui-ci va reprendre le titre en playback, vêtu comme Miley Cyrus, avec les mêmes accessoires qu’elle dans le clip officiel, et reproduire à sa manière la vidéo. En face de sa caméra, les personnes se prêtent parfois au jeu, parfois ils rient, ou parfois ils…

Merci à tous pour avoir lu cette 5eme édition de WTC ? On revient vite pour le 6ème ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :