Irresponsable

Frédéric Rosset (créateur), Stephen Cafiero (réalisateur)
OCS Signature et Tetra Media Fiction

à ses abonnés de découvrir « Irresponsable », une nouvelle série ...

Bonjour/Bonsoir ! J’ai eu la chance de voir l’entièreté de la nouvelle série d’OCS Signature et de Tetra media Fiction grâce à Bubbling Bulb et d’assister à un déjeuner presse avec l’équipe !

Irresponsable, c’est la série fraîche et française qui parlera à notre génération, ceux qui sont nés et qui ont grandis dans les années 90’s. C’est l’histoire de Julien, 31 ans qui revient vivre chez sa mère et pour cause : il est loin d’être un adulte responsable : sans emploi, ni argent, il est contraint de retourner dans sa ville natale. Là, il tombe par hasard sur Marie, son premier grand amour d’adolescent qui avait à l’époque disparu du jour au lendemain, sans explications. Elle lui annonce qu’elle a un fils : Jacques qui a 15 ans. Et Julien est son père… 

Loin d’être une série formatée avec des clichés qui font rire à tous les coups, Irresponsable propose une histoire qui se veut réaliste, où l’on se retrouve dans le personnage de Julien à travers des phrases, des situations (comme quand Julien veut sortir mais la mère lui dit que ce n’est pas possible, elle a fait du gigot !). On découvre la naissance d’un personnage de Julien : celui de papa, comment assumer ce rôle d’adulte ? 
A côté on retrouve les personnages de Marie et de Jacques qui s’adaptent à cette nouvelle personne dans leur vie : l’école, les sentiments, l’éducation… Tout un programme ! 

Ce qui m’a frappé (et je ne suis pas la seule) c’est la spontanéité des dialogues, j’en ai discuté avec le réalisateur et il m’a dit qu’il donnait un dialogue de base aux comédiens et le jour même du tournage un autre : aux comédiens de trouver l’équilibre entre ces deux propositions. L’idée et la volonté étant de laisser place à l’improvisation, cet effet fraîcheur doit être dû au fait que les acteurs ont beaucoup fait de théâtre, Sébastien Chassagne et Marie Kauffmann ont tous les deux faits le conservatoire et  leurs carrières se sont faites sur les planches. Jacques lui est un habitué de la caméra avec des apparitions dans  Les Tuche, La guerre des boutons, Aux yeux des vivants et plus récemment La dream team ou Le secret d’Elise. Quant à Nathalie Cerda, elle est reconnue en 1996  avec le Molière de la révélation théâtrale pour Piaf, je t’aime

L’autre équilibre se trouve entre les comédiens, Sébastien Chassagne avait peur d’être le seul sur lequel on pose les yeux quand il apparaît à l’écran, souvent les personnages dits secondaires ne captent pas les regards, ici on le regarde autant que son compère de jeu. Chacun trouve le jeu juste pour que le spectateur ait une vue d’ensemble. 

Je peux vous dire que j’ai hâte de voir la saison 2 (on croise les doigts) ! Vous pourrez la retrouver en intégralité le 20 juin sur OCS  Go et a raison de 2 épisodes par semaines sur OCS City à partir de 22h30 ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :