Stellar Overload

Cubical Drift. Sortie le 11 octobre 2016 en alpha (grosse MAJ fin mars 2017) Dispo sur Steam

A l’occasion de l’importante mise à jour de Stellar Overload, le minecraft français, nous avons pris un moment pour essayer le jeu ! C’est le test 4O2Quatre points positifs, et deux points négatifs sur le jeu !

Plus + tableau

  • Minecraft Engine 4 – Qui pensait qu’un jeu en voxel de sandbox allait être réalisé via Unreal Engine 4 ?! On peut féliciter le studio Cubical Drift, un studio français (cocorico!), qui a fait un très bon boulot à ce niveau là. Les textures sont relativement propres et le style voxel colle forcément au genre (et dire que je ne connaissais pas ce genre de graphismes avant 2Dark il y a encore peu, voilà qu’on en trouve partout !)
    BOUUUUM !
  • C’est votre dernier mot, Jean-Pierre ? – Exit le fameux dilemne du choix : vous pourrez choisir dès le lancement du jeu si vous préférez faire le mode création, avec blocs illimités et fait pour faire des créations de grande envergure (ou pas, c’est vous qui choisissez après tout !) ou le mode aventure avec le scénario qui va avec. Le but du jeu est de retrouver tout simplement son frère perdu quelque part. Un speech assez basique mais dans un univers qui tient plutôt la route.. Puis même si cela ne vous plaisait pas, vous pouvez tout redécorer !
  • Un workshop et un contenu intéressant… – Les fans qui ont fourni du contenu sur le workshop ont réussi à fournir le plus souvent du contenu de qualité ! L’Unreal Engine 4 permet de faire du contenu plus précis. De plus, le studio de développement en veut vraiment ! Avec des mises à jour très très fréquentes de leur blog, les développeurs n’hésitent pas à faire des petites vidéos YouTube des problèmes que les joueurs avaient relevés et montrent qu’il a bien été corrigé. Ils organisent aussi des concours de création, font écouter les pistes du jeu en avant première, bref, on a un vrai lien avec les développeurs et on sent pour une fois que l’Early Access, bah c’est pas du foutage de gueule. Les développeurs ont un vrai projet derrière la tête et on peut vraiment les aider dans celui-ci car ils sont très à l’écoute !
    Et m****, me voilà au fond du trou.
  • Musiques (in)oubliables ? – Clairement, c’est comme pour les autres jeux de création encore une fois, mais rien ne vaut sa playlist perso pendant que l’on construit la batisse de ses rêves. Les musiques de Stellar Overload accompagnent cependant très bien le jeu ! Il s’agit très souvent de grandes boucles sonores qui proposent quelques variantes, mais pas de quoi se les écouter vraiment en boucle non plus. Les titres sont quand même très plaisant pour de l’ambiance ! Il y a fréquemment de nouvelles musiques dans le jeu, et on voit que Cubical Drift met un point d’honneur sur cela. (comme sur tout le reste au final)

Moins -

  • … mais trop petit ! – Après plusieurs mois d’existence, le workshop reste encore assez restreint… Seuls 155 objets sont disponibles, alors que les mods et maps personnalisés de Minecraft se comptent par dizaines de milliers… Peut être la faute au manque de joueurs pour le moment. Ce n’est pas un point négatif en soi, mais si certains jouent principalement pour les mods et cherche à tout prix à avoir le meilleur custom game (comme certains joueurs sur Minecraft), vous voilà prévenus (Personnellement je joue toujours aux jeux vanillas alors cela ne m’a pas gêné !)
  • L’histoire très basique – La plupart des personnes jouent aux jeux de ce genre pour la construction pure et dure. Stellar Overload ne déroge donc pas à cette règle. Il propose des graphismes et une possibilité de création folle, mais l’Histoire reste anecdotique par rapport au reste. Cela reste assez logique vu le genre de jeu.  Au final, il n’y a pas de si grosses différences avec les autres sandbox pour que cela soit une vraie révolution par rapport à d’autres qui existent aussi (je ne suis pas un grand joueur de ce type de jeu mais pour ce que j’en connais, les fondamentaux me paraissaient très proches)
    A vous de voir !

Au final, Stellar Overload est un très bon jeu, une sorte de Minecraft, avec un scénario en plus pour ceux qui le désirent ! Même si le jeu est encore en alpha, le contenu est déjà bien fourni et vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Ajoutez à cela le mode construction sous Unreal Engine 4 pour ceux qui n’aiment faire que de la création et vous avez une excellente durée de vie ! Puis, rien que pour l’implication et le sérieux du studio derrière le projet, la médaille d’or est amplement méritée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :