Parappa The Rapper Remastered

Sony. Sorti le 4 avril 2017 et disponible sur le PSN pour 14.99€

Oh le gentil poulet…

Parappa The Rapper est un jeu mythique de la PlayStation 1. Son héros principal, Parappa, a d’ailleurs été repris dans le Brawl-like de Sony : Playstation All-Stars Battle. Il s’agit donc bien d’une figure emblématique de chez Sony. Le jeu nous revient aujourd’hui sur PS4 pour notre plus grand plaisir. Mais que vaut-il réellement ? Test 4O2Quatre points positifs, et deux points négatifs sur le jeu !

Plus + tableau

  • Rhytme entraînant – CRACK CRACK CRACK THE EGG IS INTO BOWL. Les six musiques des six stages composant le jeu sont très sympathiques et toujours aussi entraînantes. On aborde les thèmes du kung-fu, de la conduite, de la cuisine… Bref, beaucoup de domaines que notre chien préféré devra maîtriser avant de pouvoir devenir le roi du rap !
  • Gameplay simpliste mais efficace… – Le gameplay est des plus simples : votre senpai (maître) du niveau commence son petit flow sur un beat endiablé, une succession de touches s’affiche alors, et c’est à vous de reprendre les paroles de votre maître juste après lui, en respectant au mieux le rythme. Pour cela, appuyez sur rond, carré, triangle, croix, R1 ou L1 quand votre icône passe dessus. Simple me diriez vous ? Attendez de voir les points négatifs du jeu…
  • Platine easy – Une fois les bugs du stage 4 passé, et surtout le mode Cool obtenu sur ce stage, le reste est une vraie promenade de santé qui prendra à peine quelques heures pour dévérouiller le platine tant attendu ! Les rangs vont de Awful à Cool, en passant par Bad et Good, indiquant finalement son niveau de réussite et évoluant en fonction de votre talent de rappeur. En réalité, une fois le stage 4 réussi au rang cool (j’y suis encore… j’ai déjà eu tellement de mal à le passer en ayant un rang nul), la suite se termine en quelques minutes. Si vous êtes excellents ou que vous avez la chance d’obtenir le meilleur score sur le stage 4 directement, vous pouvez terminer le platine en à peine une heure ! Vraiment sympa !
  • Graphismes retravaillés – Contrairement à d’autres *tousse* The Silver Case *tousse*, les graphismes ont été poncés et nettoyés. Adieu gros pixels de la PlayStation 1. On retrouve ici le même jeu, mais dans une haute définition vraiment très propre. Les raps successifs sont un plaisir pour les yeux !
    C’est quand même très mignon !

Moins -

  • Durée de vie … limitée ! – En effet, le jeu dure seulement 6 stages, soit une poignée de minutes. La rejouabilité est assez limitée mais la récompense est que le trophée de platine n’est pas trop difficile ni trop long à obtenir. Une fois obtenu, vous pouvez ranger le jeu. Cela fait cher les 15€ pour l’heure/deux heures de jeu…

    F*** !!!!!
  • Punitif as … wtf ? – Sous ce titre étrange se cache une logique tout aussi étrange de jeu. En effet, sur les six stages, le jeu se veut très barbare, un peu comme les vieux jeux du Joueur Du Grenier où les hitbox sont à la ramasse et bien d’autres. En effet, et notamment sur le stage 4 tout simplement impossible (et les forums vous le confirmeront), toutes les touches à appuyer sont décalées durant toute la chanson. Il faut donc appuyer sans cesse AVANT que notre icône de Parappa passe sur les touches. Avec la rapidité et l’impossibilité d’anticiper le début de certaines phrases, autant vous dire que ce niveau est vraiment impossible par rapport aux 5 autres qui sont déjà nettement plus raisonnables. 

Finalement, Parappa The Rapper Remastered est un excellent remaster, la qualité a bien été retravaillée mais malheureusement on a repris les qualités, mais aussi les défauts. Peut être était-ce une vocation que de retrouver les sensations d’époques, mais clairement le stage 4 est tellement frustrant (et même les autres pour obtenir de bons scores)… Les scores trop aléatoires, le jeu vraiment toujours trop court (surtout pour le prix !). Bref, à une poignée d’euros en soldes pourquoi pas repasser un peu de temps avec Parappa mais sinon… à réserver aux challengers et chercheurs de trophées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :