Lego City Undercover Switch

Warner. Sorti initialement le 28 mars 2013, puis de nouveau sur Switch le 28 mars 2017.

Quand on arrive en viiiillleee.. Nous tout c’qu’on veut c’est être heureux ! Etre heureux avant d’être vieux !

Déjà sorti en 2013 sur Wii U, Warner profite de la sortie de la Switch pour casser l’exclusivité Wii U du titre et le porter exactement 4 ans après sur Nintendo Switch, PS4 et Xbox One. On a pu tester la version Switch ! Il s’agit de notre premier jeu Switch, alors c’est parti ! Chase Mc Cain au rapport, quelle est la mission ? Test 4O3Quatre points positifs, et trois points négatifs sur le jeu ! 

Plus + tableau

  • J’prends la route de South Park … – Lego City Undercover, c’est une ville où il fait bon vivre… Sans criminalité, car on le sait, au pays des Lego, tout est super genial, et Batman veille sur la ville … Ou presque ! Ici, le jeu ne reprend pas une enième licence comme à son habitude (Batman, Harry Potter, Star Wars, The Hobbit, Jurrassic World et bien d’autres…) mais propose un univers inédit proche de GTA, l’humour en plus. On se promène alors dans une grande ville en open-world, mais ponctuée de plusieurs missions qu’on connaît si bien à la saga Lego : casser des tonnes de briques, les réassembler pour atteindre de nouvelles plateformes, obtenir le meilleur score et débloquer de nouveaux skins et personnages parmi plus de 300, rien que ça !
  • Contenu à rallonge – Comme d’habitude Lego n’y va pas de main morte ! Même si la campagne principale peut se rusher entre 15 à 20h (13 missions principales), la collecte des 450 pièces dorées, des 300+ personnages et véhicules et des 100+ pièces rouges ! Dégainez vos scanners à méchants et à grosses briques puis partez à l’exploration de tous les recoins de la ville !
  • Du lol en barres – Vous êtes habitués aux jeux Lego ? Vous ne serez pas dépaysés sur ce GTA-like non plus. L’humour est source première de l’amusement sur les jeux vidéo Lego. Aussi bien les plus jeunes que les plus âgés tout le monde y trouve son compte. Les plus jeunes pour l’ambiance simpliste et décalée des personnages, les plus âgés pour les références et le gameplay toujours aussi plaisant à jouer d’épisode en épisode. Bref, tout comme les vraies briques Lego, le jeu est intemporel et saura réunir toute la famille !
  • Graphiquement sympa  – Sur l’écran portable, le jeu reste agréable à l’oeil et n’a pas pris une ride malgré son âge. Sur la TV, c’est tout simplement la même chose que la version Wii U. Disons que ça fait le boulot comme il se doit, mais sans plus ! On a donc un joli HD sur la tablette, et un FHD classique qui est très fluide sur la TV, tout comme ça l’était pour la Wii U, on pourrait mettre les deux jeux côte à côte ils sont probablement identique en tout point !
    Sympa la vue !

Moins -

  • Contenu à rallonge, mais intérêt limité ? – En soit, oui il y a 450 pièces et 300 personnages à récolter, mais aura t-on vraiment le courage de s’y plonger et de passer des dizaines d’heures à faire le 100% sur le jeu. Sur Switch l’intérêt y est encore plus limité puisqu’il n’y a  même pas de succès comme sur Playstation 4 ou Xbox One (sorti également ce 28 mars 2017). On a donc plus intérêt à faire le mode histoire et se régaler avec la campagne entièrement doublée et très bien scénarisée, avec beaucoup d’humour et de références (comme d’habitude ?) plutôt que de farmer les pièces dorées. Après ce n’est que mon avis, mais il y a tant de jeux à jouer que farmer sans même obtenir de vraies récompenses n’a finalement que peu d’intéret. Cela pourra cependant convenir aux plus petits ou à ceux qui n’ont pas d’autres jeux sur la Switch, en attendant le prochain triple A !
    Merde, je suis pas dans Ninjago là ? On m’aurait menti ?
  • City’s loading… Please wait – Mais décidément, aurais-je perdu la patience ? Sur tous les jeux que je test dernièrement, nous avons des temps de chargement à chaque fois qui sont un peu intempestifs ! Je vais finir par me prendre une extension Loading-Block pour ma console moi ! On a des temps de chargement dès qu’on change de zone (ex : un intérieur de maison). On est loin du temps de Final Fantasy XV ou plus récemment de Shadow Tactics, mais quand même, c’est toujours embêtant quand l’immersion est cassée ainsi alors qu’on voit sur pleins de jeux qu’on peut s’en passer !
  • Flemme is real – Il faut se l’avouer, Lego City Undercover c’est un bon jeu, mais pour le portage Warner ne s’est pas foulé. CTRL+C / CTRL+V de la version Wii U. Allez merci, au revoir ! Mêmes soucis non réglés, mêmes qualités, graphiquement identique (sur la version Switch en tout cas) !

 

On mettra alors à Lego City Undercover une médaille d’argent ! On aurait pu lui mettre la médaille d’or, mais le portage était tellement facile (et re-proposer le jeu à 59.99€ alors qu’il a 4 ans !!!) qu’on sanctionne pour cela ! Le jeu reste agréable et mérite son prix pour ceux qui n’y avaient jamais joué auparavant. Bourré d’humour, ce GTA-Like casse des briques, cela ne fait pas de doutes. C’est probablement même l’un des jeux Lego les plus agréables à jouer. Vivement un Undercover 2 encore plus poussé, car l’univers est pertinent et a du potentiel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :