Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve non pas pour les interviews que vous pouvez retrouver ici-même mais pour le live report des concerts et prestations durant les deux soirées de la Japan Music Party , organisés par Lantis et AmuseLantis Europe.

 

Samedi 12 novembre 2016 :

Siro-A 

 

14-02-18_siro-a_cologne_02

 

Les Siro-A c’est un groupe de danse techno/futuriste hors du commun. Arrivé jusqu’aux demi-finales d’America’s Got Talent 2015, le groupe s’est fait remarqué à chaque passage grâce à des danses chorégraphiées à la perfection et sur des thèmes très parlant. Nous avons donc profiter d’un spectacle haut en couleur à base de jeux vidéos, de cinéma, de techno, de musique nippones faisant preuve d’un humour fin, et d’auto-dérision. Des mise en scènes issus de Mario Bros sur Game Boy Color, hommages aux films mythiques du cinéma avec humour ( E.T, Titanic, Matrix et bien d’autres), chorégraphies lumineuses jouant sur les illusions d’optiques : le spectacle se voulait divertissant, plein de fantaisie ! Ils ont même fait participer le public en prenant des photos sur scène avec certaines personnes de la salle pour nous livrer une prestation de danse accompagnée d’un montage avec ces photos. De quoi lancer les festivités avec le sourire !

siroa

 

JAM Project

 

L’un des groupes porteurs de cette soirée ! Très attendus, ils ont su mettre le ton dès leur entrée sur scène avec leur prestation « THE HERO!!! Ikareru kobushi ni hi wo tsukero » ( l’opening de l’animé One Punch man) avec un public en feu. scream-jam-project

Leur particularité, c’est qu’ils sont spécialiste de génériques d’animés ( dit « anison » dans leur jargon). En effet, « JAM » étant les initiales de « Japan Animation song Makers »), et le groupe est essentiellement composés de vétérans du genre anison. Chacun nous ont offert des prestations individuelles avec leurs titres respectifs afin de découvrir l’univers de chaque membre : 

live_jam_dimanche_1=>  Hironobu Kageyama (le chanteur attitré de s génériques DragonBall Z et Saint Seiya) a su comblé ses grands fans d’aujourd’hui et d’hier en nous interprétant le mythique Saint Seiya – Soldier dream et Cha-la head cha-la où le public a pu exprimé sa joie en chantant à l’unisson.

=> Yoshiki Fukuyama qui nous a livré sur scène Dynamite Explosition ( générique de l’anime Macross petit clin d’oeil aux fans car il a joué avec une guitare à l’effigie de celle montrée dans la scène animé )

=> Masaaki Endoh  a chanté le célèbre générique Go Go Power Rangers pour réveiller les grands enfants des années 90 de la salle.jam-project

=> Masami Okui la touche féminine du groupe, a su touché le coeur des fans de Yugioh en interprétant Shuffle le générique japonais de la saison 2.

=> Hiroshi Kitadani nous a joué les deux célèbres opening de One Piece We are!  et We go! 

 

Cette première soirée fut clôturée par SKILL  avec tous les membres réunis, avec un grand merci au public pour leur chaleureuse participation.

Dimanche 13 novembre 2016

 

 

Flow 

flow-band

 On sent que ce soir là le public est en effervescence ! Le groupe le plus attendu de ce petit festival est enfin là . D’inspiration hip-hop et rock japonais, 5 membres composent le groupe : deux chanteurs (Keigo et Kohshi), d’un guitariste (Take), d’un bassiste (Got’s) et d’un batteur (Iwasaki). 

 On peut dire que Flow est l’un des groupes japonais les plus connus en France, même pour les néophytes du paysage musical japonais. Ils sont très connus pour avoir chanté les plus forts opening du monde de la japanisation : pas moins de 15 titres à leur actif dédiés aux séries animés les plus connus et reconnus tels que Naruto, Code Geass, Trinity Soul. Leur interview est ICI si vous souhaitez en savoir plus !

De quoi attirer la folie du public en commençant par le fort connu Sign , l’un des opening de Naruto Shippuden les plus appréciés de la fanbase de la série par ailleurs. Ils enchaîneront par Niji No Sora, l’un des ending de Naruto Shippuden aussi, HERO 〜 Kibou no uta , Ai Ai AI ni utarete Bye Bye Bye l’opening de Samurai Flamenco, le fameux morceau COLORS l’opening de la série Code Geass, la fameuse reprise du générique de Dragon Ball Cha-la Head Cha-la (avec le chanteur éponyme Kageyama Hironobu). Ils se sont ensuite présenter au public et nous ont offert quelques morceaux de leur dernier album inédits sur scène comme Steppin’ out mais aussi des anciens comme GO!!!

 

JAM-Project

 

Ils étaient de retour ce soir-là pour un nouveau show mais avec tous les membres réunis sur scène. Pas le temps de s’ennuyer ils enchaînent des titres entraînants, nous invitant à crier et danser avec eux à chaque seconde. On peut dire que leur bonne humeur est communicative. 

jam-project2

 

On écoute ainsi des morceaux connus du groupe : Rescue Fire, Crest of Z’sNageki no Rosario l’opening de l’animé Choujuushin Gravion,  Hagane no resistance,  Shining storm 〜 Rekka no gotoku〜〜 GARO 〜Savior in the dark, VICTORY. Ils ont repris aussi le célèbre THE HERO!!! Ikareru kobushi ni hi wo tsukero et SKjam-project-lightILL.

 

L’émotion était aussi au rendez-vous : le groupe tenait
vraiment à remercier l’implication du public et l’accueil des Français. Ils tiennent à ce que les groupes japonais soient plus nombreux par la suite sur notre territoire pour nous offrir encore plus de spectacle. Ils sont très touchés par la grand communauté de fans français et notre attachement animés. 

 

 

 

CONCLUSION

 

Ce qui nous a particulièrement plu dans ce festival c’est la proximité auprès des groupes. En effet, la salle permettait de voir bien les prestations sur scène, mais les invités présents ont su offrir un moment de communion unique malgré la barrière de langue notamment. Le public a su mettre l’ambiance en chantant, dansant et interpellant les groupes : grâce à des petites lampes lumineuses ça rajoutait du fun dans une ambiance bon enfant. Ce premier projet de festival de musique japonaise est une belle réussite aussi bien dans l’accueil que dans la programmation. Nous espérons par la suite plus d’événements de ce genre là afin de faire venir d’autres groupes du Japon dans nos salles françaises. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :