Harry Potter et l’Enfant Maudit

 Sortie le 14 Octobre 2016 – Editions Gallimard Jeunesse

harrypotteretlenfantmaudit-couv-e1465474052777

 

C’était l’événement littéraire de l’année 2016 et il est enfin de retour ( pour vous jouer un mauvais tour ?… oups non mauvaise rubrique !).

Nos chers gaulois attendaient avec impatience l’arrivée du dernier Harry Potter en version française afin de savourer ses nouvelles aventures sous un format assez inédit : celui d’être un texte destiné à être joué sur une scène de théâtre. Les PotterHead se sont à nouveau donné rendez-vous dans les librairies décorées pour l’occasion, ont rempli les salles de cinéma qui organisaient des multiples marathons de la saga… En attendant l’arrivée du nouveau film  » Les Animaux fantastiques » et aussi en tant que fan absolu de cet univers, je me suis précipitée pour l’acheter au plus vite afin de vous en livrer une critique !

Des spoilers sont à prévoir ! 

Voici les points positifs et négatifs que je retiens de ce nouvel opus ! Accrochez-vous à vos balais et ouvrons ensemble cette nouvelle carte du maraudeur : « Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises ».

 dancingharry

Plus + tableau

  • Le personnage de Scorpius : Et oui je le préfère même au héros Albus Potter. La révélation de cette nouvelle intrigue ! Le fils de drago malfoy est une personnage attachant, fidèle et drôle dans sa relation « amicale » avec Albus le fils d’Harry ( honnêtement… entre nous… c’est plus que de l’amitié vu certains passages il manquait plus que le gros bisou hum hum ^^’), et les rapports avec son père donnent lieu à des scènes très intéressantes. Un personnage qui malgré son statut « maudit » se montre ouvert, et joue la part de comique qui été attribué à Ron dans la saga originale. Le fait de mettre autant en valeur  la famille Malefoy donne un tournant très savoureux à cet opus : beaucoup moins de manichéisme entre les personnages, les notions entre le bien et le mal sont assez discutables et les possibilités narratives que nous offrent le voyage temporel remettent en question le choix de héros  » intouchables » tels que Harry. De plus, Scorpius a le droit à plusieurs scènes qui lui sont entièrement dédiées dans un monde parallèle où Voldemort aurait triomphé avec une Hermione badass hors-la-loi, Rogue fidèle à lui-même mais plus sentimental et un Ron assez réfléchi et courageux. Scorpius se trouve dans le dilemme de choisir entre un monde où il serait à sa place, respecté et admiré ou retourner à son époque où il est considéré comme un « être maléfique ». Bref, Scorpius tu es le meilleur !

tumblr_od7ebnjozg1ulp1mko1_500

  • Le principe du voyage dans le temps : C’est très intéressant de revoir certaines scènes clés de la saga originale et voir les conséquences qu’auraient pu avoir si nos héros avaient fait des choix différents : qu’est ce que ça aurait donné si Voldemort était resté vivant ? Si Ron et Hermione étaient des fugitifs et Harry mort ? Si Diggory était vivant ? Cela donne lieu à des scènes assez épiques de combats notamment. 

hermione-time-turner-hp

 

  • La relation Harry / Albus : C’est quand même la problématique sur lequel tout repose l’intrigue de l’histoire qui donne lieu à des scènes touchantes et aussi pleines de réflexion. Le fait que son fils aille dans la maison Serpentard est en soit une clé scénaristique intéressante, permettant de mettre en lumière le fardeau d’Albus de vivre dans l’ombre de son père « célèbre sorcier » et de s’intéresser à la question de l’héritage, ce que c’est d’être un père… Harry a donc ici un rôle inédit très appréciable, et permet donc de mettre en avant la nouvelle génération de personnages.

albus et harry

 

  • Le Format d’écriture et certaines prises de risques : le fait que c’est destiné à être jouer sur scène permet une liberté d’imagination au lecteur grâce aux didascalies. De plus, la nostalgie est là, on aime retrouver nos héros, découvrir le caractère de leurs enfants, replonger dans un univers qui nous parle….en ajoutant de l’originalité aux scènes que nous connaissons par coeur avec un parti pris inédit : comme la scène du train où la fameuse dame vendant des bonbons au sein du Poudlard Express, qui se transforme en « monstre » pour empêcher Scorpius et Albus de s’échapper du train par exemple.

gif dumblore et rogue

 

Moins -

  • Le « Méchant » : Attention…. gros spoiler de cet article… le méchant est en réalité une MECHANTE nommée « Delphi » ( comme dauphin ?…). C’est la fille de Voldemort et de Bellatrix Lestrange… heu… où est la logique ? Sachant la nature de Voldemort comment il aurait pu avoir ce type de relation avec une personne ? mais surtout sachant les motivations de sa fille« cachée » ( à savoir retrouver son père disparu pour qu’il instaure le MALLLLL) on tombe bien bas dans le déjà-vu et dans un dénouement trop facile…. bref la méchante n’arrive pas à imposer un charisme, ni à instaurer un vrai sentiment de menace tout au long de l’intrigue. Cela permet la transition avec le point suivant….

gif volddemort rogue dumblore

  • Le manque de continuité avec la saga originale : C’est ce que je reproche le plus à cette nouvelle histoire. Certains éléments détruisent donc toute logique et dénature des ressorts scénaristiques importants instaurés dans la saga d’origine. Puis-je vous en énumérer deux pour vous donner le ton?
  • Albus qui prépare du polynectar en 2 heures dans un cimetière pour transformer son père Harry en Voldemort … ( sachant qu’Hermione meilleure élève de Poudlard devait mettre 1 mois suivant les consignes des manuels dans le 2nd volet..)
  • Le portrait de Dumbledore : sachant que les portraits sont juste le souvenir de la personne morte, pourquoi ici on a l’impression qu’il comprend tout ce qui se passe ? qu’il réagit en fonction des événements ? Presque limite vivant ?… d’ailleurs c’est à cause de lui qu’Harry poussera son fils à commettre ses erreurs et à dire à son fils qu’il ne voulait pas être son fils…bref on comprend pas tout.

gif rogue lupin

  • Le développement de certains personnages : Sachant que c’est destiné à être une pièce de théâtre, oui c’est trop court pour faire intervenir tout le monde équitablement…. mais au secours…. certains personnages n’apportent pas grand chose voir ne servent carrément à rien ( malheureusement pour la plupart ce sont les personnages féminins qui servent de faire-valoir) énumérons-en quelques uns : 
  • Ron : prit pour un idiot fini.. le gentil « oncle » de la famille Potter ne sert que de comique lourd tout au long de l’histoire malheureusement…
  • Diggory : qui devient mangemort dans l’un des mondes parallèles, ou qui pique carrément le rôle de Neuville.. pourtant c’est la clé principale de cette nouvelle intrigue et finalement il n’apparaît que très peu et n’a même pas de dialogues….
  • James et Lily Potter: le frère et la soeur d’Albus ne servent totalement à rien alors qu’il  y avait un bon potentiel en vue de la dynamique instaurée dans les deux premières scènes de la pièce…pourquoi les avoir introduit du coup ? pourquoi ne pas les avoir plus mis en avant ? et pour le coup aider leur frère dans les relations avec son père Harry ?
  • Rose Weasley : la fille de Ron et Hermione est totalement insupportable. Une vraie opportuniste qui lâche Albus à la moindre occasion et est imbue d’elle même, une « Madame je sais tout ». Je comprends que les auteurs voulaient faire un clin d’oeil au caractère d’Hermione dans le premier livre de la saga mais quand même… elle sert juste au final de « trophée » amoureux pour Scorpius. Vraiment dommage…

mcgonalgal gif

  • Le Fan service : Faire revenir des personnages comme Rogue juste pour satisfaire les fans, ou multiplier les scènes d’amour avec de longs baisers langoureux entre Hermione/Ron juste pour agiter la libido des Potterhead c’est vraiment dommage.. ça donne lieu à des scènes très dispensables et qui ne font pas du tout avancer l’intrigue ( en plus Hermione n’arrive même pas à faire la différence entre les lèvres de son neveu Albus et celles de Ron…je vous laisse la surprise de cette scène mythique). L’écriture prend un coup, et on a parfois l’impression d’être en face d’une fanfiction de mauvais goût. Le fait qu’on développe une relation ambigu entre Albus et Scorpius donnant des scènes de câlins plus qu’explicites et qu’au final on tombe dans une fin plus conventionnelle…. c’est quoi l’utilité donc d’insister sur ces échanges « physiques » ? pour justifier leur amitié ?  Dommage aussi qu’on n’est pas oser mettre en avant des relations entre des élèves de différentes maisons : le fait qu’Albus était à Serpentard aurait pu servir. On aurait pu imaginer une amitié avec Rose à Gryffondor et donner lieu à des dynamiques intéressantes. 

gif harry sexy

 

Ce tome 8 est donc à l’image d’un paquet de Bertie Crochue… avec des bons dragées et d’autres beaucoup moins digérables. L’histoire peut être dispensable du reste de la saga et se savoure plus comme un hors série, ou plutôt pour ceux qui iront la chance de voir la pièce comme un complément divertissant. Cependant, je conseille à tout fan de la saga de le lire pour se replonger avec nostalgie dans cet univers, et si vous êtes curieux de découvrir ce que nos héros préférés sont devenus ; mais aussi pour rigoler de certains passages avec le recul, une fois le livre refermé. J’attribue donc une médaille d’argent pour ce livre ! 

 

Médaille - Argent

Et maintenant… « Méfait Accompli… ».

 

snape gif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :