Filthy Lucre

Sortie le 12 décembre 2016. Disponible sur Steam et PSN

Un jeu d’infiltration ultra punitif (ne serait-ce pas même l’essence du jeu d’infiltration ?) . Test 4O3Quatre points positifs, et trois points négatifs sur le jeu !

Plus + tableau

  • Gameplay classique mais efficace – On se cache, on fait du bruit à certains endroits pour appater l’ennemi, on le tue discrètement et on cache les corps. On progresse en volant un max de thunes et en récupérant des infos top secrètes. Pas de doute, vous êtes sur un jeu d’infiltration.
    Gameplay, gameplay, mais avant ça moi je me prépare dans ma base trop top secrète !
  • Level Design au poil – Autant vous verrez que je critique la DA, autant le level design du jeu est fou ! On ne fait souvent pas la différence mais là vous verrez que c’est particulièrement le cas. Le jeu n’est pas des plus beaux, mais le design global des niveaux et leur mise en scène est top. Trouvez des clés d’accès pour accéder à différentes zones de la map, qui sont sur plusieurs étages, qui se collent les unes aux autres et qui permettent d’emprunter des raccourcis pour revenir en arrière une fois les bonnes clées trouvées… Top.
  • Pleins de missions pleins d’objectifs – Une mission peut se trouver dans un lieu réutilisable sur plusieurs missions. Chaque mission possède au moins 3 objectifs secondaires. Chaque mission comporte des objectifs bonus tels que la récolte d’argent, le nombre de kill etc. Le tout résulte en un scoring pour un classement général 
    800$ dans les toilettes, OKLM.
  • Jouable à 2 ! – Quel originalité pour un jeu … d’infiltration ?! Jouer à deux inclut donc une entière confiance en votre partenaire : il est susceptible de vous aider à tuer en feux croisés et à camoufler les preuves derrière vous comme il faut, mais également capable d’alerter le premier hurluberlu venu.

Moins -

  • DA pas folle – La direction artistique (bah oui DA !) n’est pas des plus folles. La 3D du jeu se révèle assez lambda au final et il manque une touche vraiment propre au jeu. Pourtant en voyant l’image logo du jeu à la façon Anonymous, je m’attendais à vachement mieux…
  • Ultra punitif – Certains me diront que c’est l’essence même du jeu d’infiltration, mais tout de même. Si vous vous faites voir rien qu’une fois, c’est quasiment la fin à chaque fois. Renforts armés jusqu’au dent. Vous pourrez faire le malin avec votre silencieux qui tue en 15 balles mais qui n’en a que 10 dans son chargeur. Bon courage. Ah et j’oubliais, il n’y a pas de checkpoint dans les niveaux : si vous perdez, vous refaites tout. Au début ça va, si vous perdez juste avant la fin et après 1h à rôder discrètement dans les couloirs, vous l’avez mauvaise. (Cette histoire est purement fictive, toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite)
    On peut rester là aussi, on est bien là…
  • Jouable à 2 ! – Attendez ? Vous l’avez déjà vu ? Normal, c’est un point positif comme négatif. On sait très bien que vous jouez toujours avec ce pote particulièrement mauvais qui fera crier l’alarme au dernier moment, vous forçant à tout recommencer. On vous l’avait bien dit, l’infiltration, ça se fait en solo !

    Ce pote, toujours discret et bienveillant…

Filthy Lucre est donc un bon jeu d’infiltration. Pas le meilleur compte tenu des défauts plus qu’énervant qu’il peut avoir, simplement à savoir qu’il arrive dans les angles que le personnage bute sur une mini marche et vous casse tout votre timing (la faute à la DA ça, encore une fois, quelle idée de foutre une marche devant une porte au RDC !). Le fait de pouvoir jouer à deux sur un jeu d’infiltration sera peut être un rêve pour certains, mais probablement un moment d’enguelade et de rage envers votre camarade. Bon courage ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :